Pour l’année du bicentenaire, un budget au gout amer (bis repetita)

Saint-Boniface, le 30 mai 2018

Communiqué de presse – pour diffusion immédiate

Pour l’année du bicentenaire, un budget au gout amer

Le 29 mai 2018, le Bureau des gouverneurs de l’Université de Saint-Boniface a adopté le budget 2018-2019, tel que présenté à la communauté universitaire le 10 mai dernier.
L’APPUSB souhaite manifester sa vive déception de voir que la proposition relative au rejet du budget, présentée au Sénat du 24 mai et approuvée majoritairement par les sénateurs et les sénatrices, n’a pas été appuyée. Et pourtant, les impacts de l’approbation de ce budget sont bel et bien d’ordre académique et touchent directement l’enseignement, les programmes et les étudiantes et les étudiants. En effet, ce budget comprend le non- renouvellement de deux postes à terme, l’un en mathématiques, l’autre en microbiologie (volet coop), ce qui a pour effet de réduire l’offre des cours en sciences et d’encourager les étudiantes et les étudiants à poursuivre leurs études en anglais. En outre, le poste d’un intervenant(e) en santé mentale, spiritualité et bien-être ne sera pas comblé et le budget prévoit une hausse substantielle des frais de scolarité. On peut mesurer les conséquences de ces décisions budgétaires et administratives : entorse à l’égalité des chances des étudiantes et des étudiants ayant choisi de faire leurs études en français; contradiction incompréhensible avec le Plan stratégique de l’établissement; enfin, gestion contestable et précarisation des ressources professorales.

Notre vive déception tient aussi au fait qu’aucun autre établissement postsecondaire manitobain n’a osé toucher à ses programmes en dépit des compressions budgétaires imposées par la Province. On peut alors se demander si l’Université de Saint-Boniface nourrit toujours l’ambition d’être « un pivot, un protecteur et un promoteur de la culture d’expression française » (site Internet de l’USB sous la rubrique « Bref historique »). En cette année de célébrations du bicentenaire de l’éducation en français au Manitoba, réitérons haut et fort que nous aurions espéré une vision plus ambitieuse pour défendre la mission académique de notre établissement et pour réaffirmer nos responsabilités envers la communauté.

-30-

Pour des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec : Jean Valenti, président
Association des professeurs et professionnels de l’Université de Saint-Boniface (APPUSB)
Tél. 204-237-1818, poste 455
Courriel : [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *