10 Saviez-vous que … 22 février 2019

10     L’entente 1973-1975 (Girardin, D. Létourneau)

On est porté à croire que les ententes antérieures ont été négociées entre le recteur et le président de l’AP, mais qu’il n’est plus ainsi à partir de 1973, car cette convention a été signée par le président du Conseil d’administration, le recteur, le président de l’AP et puis le président du comité de négociations de l’AP.  Cette négociation aurait-elle été faite par deux équipes ?  (Oui, et il y a eu considération de recours à l’arbitrage, PV de l’AP le 2 février 1973.)

La convention est maintenant de 6 pages au lieu de 4 et est la deuxième à être signée après son entrée en vigueur ; est-ce une tradition qui commence à s’implanter ?

Les nouveautés :

1)      exclusion des administrateurs, 8 en nombre ; exclusion de la pastorale;

2)      introduction d’une catégorie IV, pour les détenteurs de doctorat, leur salaire ayant un minimum défini dans la convention, tout montant dépassant ce seuil étant sujet à une négociation individuelle;

3)      un nouveau processus (2 + 2 + 1) est introduit pour régler les équivalences en cas de désaccord (années d’expérience, diplômes détenus);

4)      les laboratoires ne font plus partie de la charge de travail; ils sont rémunérés selon les salaires de chargés de cours, mais à 50 % comme avant; ceci implique que ceux qui enseignent des cours avec laboratoire ont des surcharges, obligatoires et mal payées;

5)      les surcharges pour les cours répétés sont rémunérées différemment des cours non répétés, où le sens du mot répété n’est pas défini (une deuxième section d’un même cours durant une année donnée, ou une session donnée, ou un cours que l’individu a déjà offert ?);

6)      après 4 années consécutives à temps plein à l’emploi du Collège, le professeur obtient la permanence, un point à la ligne, c’est tout, vraiment;

7)      un comité d’arbitrage (nouveau mot, même 1 + 1 + 1) a des pouvoirs beaucoup plus vastes …

Prochain thème : l’entente 1973-1975 (suite).

Rolland Gaudet, scribe

2019-02-22

Le silence est d’or … si tu n’as pas de bonne réponse

Muhammad Ali (1942-2016)