Déclaration concernant les manifestations antiracisme

(Ottawa – 3 juin 2020) – L’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) est solidaire des communautés qui, partout dans le monde, manifestent contre le racisme, l’injustice et les inégalités. Bien que le meurtre de George Floyd par la police de Minneapolis ait provoqué la flambée actuelle de manifestations, l’indignation et la colère qui y sont exprimées sont le produit d’années de frustrations engendrées par le racisme et les inégalités.

L’ACPPU demande aux dirigeants politiques, aux organisations, aux membres et à tous les individus d’agir immédiatement pour contrer le racisme et les inégalités endémiques. Il faut de toute urgence réformer les pratiques policières et le système de justice criminelle, afin de mettre fin à la discrimination et au racisme envers les personnes racialisées et les Autochtones qui sont la cause d’une indicible violence et de perte de vies.

L’ACPPU renouvelle son engagement à lutter contre le racisme envers les personnes noires dans la communauté, sur les campus et dans le milieu de travail académique. Le racisme envers les personnes noires est manifeste dans le secteur de l’éducation postsecondaire, comme en témoigne la sous-représentation d’universitaires, d’étudiants et de leaders noirs; la surreprésentation des personnes noires au sein du personnel académique à statut précaire; le profilage racial sur les campus; et la discrimination dans l’embauche et l’octroi de promotion.

Nos universités et collèges doivent faire mieux. Nous devons faire partie de la solution en corrigeant les inégalités qui existent et en utilisant l’expertise du personnel académique et des étudiants pour établir des moyens concrets de mettre fin au racisme et aux inégalités dans notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *